Forum RPG basé sur la série The Tudors
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William B. Merryweather
† Duc Sinistre †
Blessé des Souvenirs

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 28/02/2012

Otez votre Masque
Rang: Duc de Moonacre
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 2:38


♔ William B. Merryweather

« Mes doux souvenirs du passé me hante l'esprit mais peu de gens le savent... Personne ne le sait... »
feat. Ioan Gruffudd

William Benjamin Merryweather – 27 ans – 27 Août à Londres – Veuf en quelque sorte – Duc de Moonacre – Orientation sexuelle : Inconnu, il le garde bien pour lui. – Que penser du Roi Henry VIII ? Sir William n'a jamais rencontré le Roi d'Angleterre, il vit reculé dans son domaine de Moonacre. Il vit sa vie, il est dans son monde, rien ne lui parvient de l'extérieur. – Que dire sur la Religion ? William est un bon croyant, il a sa petite chapelle et son valet est un ancien pasteur, cela lui convient emplement. – Et mes ambitions/espoirs/rêves, dans tout cela ? William est bien discret et silencieux à ce sujet. Il cache à tout le monde qu'il veut juste refaire sa vie après la mort de sa future fiancée. Cependant, se passé refoulé le hante et il n'arrive pas à s'en défaire, c'est pour cela qu'il est assez désagréable.



DE LA TÊTE AUX PIEDS
Sir William Benjamin Merryweather... Un homme bien étrange pour la plupart de la société. Qui aurait pu croire qu'il changerait autant en quelques années ? En effet, étant jeune, William était un garçon espiègle et plein de malice. Son visage rayonnait de gaîté, sa mère en était ravie. Il était toujours là pour aider les autres, jamais vous l'auriez vu dans un coin à se lamenter. Cependant, il était difficile d'avoir sa confiance, seul un nombre infime de personne y avait droit : sa mère, son père, et ses deux meilleurs amis. Mais son frère lui, n'avait pas le droit à cette confiance, loin de là même... Enfin, William grandit dans un bonne environnement et avec une éducation hors pair qu'il suivait à la lettre contrairement à son frère.
Quand il devint adulte, il n'avait aucunement perdu cette brillance et cette malice, encore moins sa gaîté. Il avait tout de même mûrit, c'était un homme droit aux règles de morale irréprochables. Il était très rare de croiser un homme comme ça, de plus, il avait une allure et une silhouette des plus agréables. Il était grand, 1m 90 presque. Il avait de ravissants cheveux bruns, mais d'un brun très clair et brillant, on aurait pu les confondre avec du bois de chêne verni. Je ne vous parle même pas de ses yeux, ils étaient très expressifs et d'une clarté sans pareil... Ils étaient de couleur noisette mais si clair qu'on devait se reposer la question à deux fois. Sa silhouette était svelte et très bien proportionnée, on le voyait rien qu'en regardant sa façon très belle de marcher ou de courir. Il eu beaucoup de demandes féminines mais il se refusait à toutes, personne ne savait pourquoi. Ce que les hommes pouvaient retenir de lui, c'était sa poignée de main chaleureuse et sa présence humaine.
Mais... Vous vous dîtes surement que c'est un brave et bel homme qui n'a pas l'air de beaucoup changer... Cependant, attendez un peu de savoir la suite...
Le père de William était un homme très influant et un bon nombre de terre lui appartenait, il mourra, lui est sa femme, dans un incendie d'auberge lors d'un déplacement. William n'avait alors que 20 ans. Après le partage des biens, William reçu la plus grosse partie de la richesse de son père, les deux tiers pour être plus exacte. Il avait aussi hérité d'un immense domaine, le domaine de Moonacre dont il devint le Duc. Son frère lui, avait reçu le commerce à son grand désespoir.
C'est à ce moment là que William changea... Anéanti par la mort de ses parents, le pauvre homme se noya dans l'alcool, il alla se cloitrer dans sa demeure de Moonacre, se cachant du monde et de ses injustice. On peut dire qu'il était dans une certaine déprime.
Mais le jour où de nouveaux domestiques arrivèrent, il retrouva le sourire soudainement. Pourquoi ? Il y avait, parmi eux, une charmante jeune femme dont il tomba éperdument amoureux. Il redevint comme avant, sortant donc de sa déprime. Elle s'appelait Amelys... Et cette demoiselle mourra avant même que Sir William lui avoue vraiment ses sentiments bien qu'ils étaient très facilement (et même pleinement) décelables. Non, William ne replongea pas dans l'alcool, rassurez-vous... Enfin, peut-être cela aurait été mieux... Sir William changea du tout au tout, il devint alors ce qu'il est maintenant.
Maintenant... Maintenant, Sir William est un homme tout à fait étrange. Certes, en société il est un homme droit, mais il se contente de dire le strict nécessaire et c'est de même pour les politesses... Tout le monde chuchote derrière lui, mais il n'y prête pas attention. C'est un homme froid comme l'hiver le plus glacial et quelqu'un d'orgueilleux comme jamais. Il cache à longueur de temps ses réels sentiments, impossible de percevoir aucun d'entre eux. Le pire, c'est quand vous vous trouverez seul avec lui, il est alors quelqu'un de vraiment très étrange, il ne parle pas et essayera de terminer une discussion le plus vite possible si vous daignez tenter d'en commencer une. Quand il se retrouve seul, il peut facilement s'abandonner à des excès de démence si il est à fleur de peau, dans ces cas là, il les canalises en jouant du piano. il ne joue jamais en public, seulement quand il est seul, sinon les gens risqueraient de le confondre avec un fou allié, la question est : Est-ce qu'il en est un ? On pourrait le qualifier de cruel et maintenant, de son mètre 90 de haut, il paraît plus imposant et terrifiant qu'autre chose, de plus, les cernes qui ses trouvent sous ses yeux accentues ce malaise.
Oui, vous l'auriez compris, Sir William Benjamin Merryweather est un homme qui cache bien des choses à travers son comportement...
Oseriez-vous percer le secret refoulé de cet homme tout en froideur ?


AU CŒUR DE L’HISTOIRE

    Part One … :
    Prélude d'une folie

    Cher Journal,
    Je dois dire que je me suis toujours demandé pourquoi je continu d'écrire. Il est vrai que, lorsque j'étais plus jeune, j'y trouvais encore un intérêt certain, cependant, maintenant ce n'est plus la peine... Maintenant que je repense à ces belles années, elles me manque... C'est vrai, à cette époque, j'étais ce que j'étais, un jeune homme épanouie. J'étais apprécié de tous et je savais apprécier les autres à leurs justes valeurs. Enfin, presque tous... J'avais un frère, mais dont je niais et nie toujours l'existence, je ne veux plus entendre parler de lui. Il se nommait Sullivan Audric Merryweather et il avait beau être mon frère, nous ne pouvions pas nous supporter mais nous le cachions bien à nos parents. Sullivan était le plus grand en âge mais moi je le surpassais en taille et en intelligence.
    Notre père était un homme très influant et un bon nombre de terre lui appartenait. Il avait un commerce fleurissant et une très bonne fortune. J'avais pris le soin de suivre ses pas pour pouvoir reprendre les rênes mais cela n'avait point suffit... Le jour de la mort de mes parents, les terrains furent répartis entre la famille, la fortune aussi et mon père avait pris le temps d'écrire un testament bien compliqué, c'était là bien lui. À mon grand désespoir, c'est mon frère qui a hérité du commerce, cependant, j'ai reçu la plus grosse partie de la richesse de mon père, les deux tiers pour être plus exact. J'ai aussi hérité d'un immense domaine, le domaine de Moonacre. J'en suis devenu le Duc, mais j'étais loin de m'en réjouir à ce moment là.
    Les souvenirs de mon père qui me flattait l'épaule en me disant que tout allait bien se passer et qu'ils revenaient bientôt me hantait l'esprit. Deux jours plus tard j'ai appris la mort de mes deux parents dans un incendie. L'incendie était d'origine criminelle, c'était dans une auberge durant la nuit, en Irlande. Mes parents y étaient en voyage d'affaire, étant des commerçants forts affluant. Je suppose que leur fortune a attiré les convoitises... Le feu s'est propagé dans l'auberge où ils logeaient et ils en sont morts... Je ne croyais et ne crois toujours pas à un accident !

    _____________________


    Part Two ... :
    Aménagement à Moonacre et Phénomènes Étranges... ~

    Cher Journal,
    Me voilà maintenant propriétaire de Moonacre, domaine que je n'ai fichtrement jamais vu de ma courte vie. J'ai à peine passé le cap de 20 années de vie et me voilà déjà séparé des mes deux parents... La subite disparition de Sullivan me fait froid dans le dos, j'ai l'impression qu'il n'est pas pâte blanche à cette affaire. Toute ces émotions me font bien du mal et je dois avouer que le seul remède que j'ai trouvé est l'alcool. Mes deux seuls amis m'ont abandonné à mon triste sort pour partir en France. Ils ont eu raison, je ne leur en veux pas d'avoir fait ça, je suis bien misérable maintenant, je préfère qu'ils ne me voient pas ainsi. J'ai hérédité d'un grand domaine et d'une immense fortune et pourtant, je trouve le moyen de me noyer dans l’élixir de vie. Je suis devenu Duc mais je n'arrive pas à sortir de mon chagrin. J'arrive maintenant à 40 000 livres de rentes annuelles en cumulant le domaine, ma fortune, le commerce que j'ai repris des mains de frère et mon rang actuel et je n'arrive pas à m'en réjouir, cela montre à quel point j'aimais mes parents...
    Enfin, même si c'est à contre cœur, je dois aménager dans le demeure de Moonacre, j'ai appris que ce domaine était à des lieux d'ici dans un coin reculé d'une forêt, ça ne m'enchante pas du tout. Enfin, mis voilà, je n'ai pas eu le choix. Je suis maintenant coupé du monde extérieur, je suis seul avec ma vieille gouvernante, heureusement qu'elle est là d'ailleurs, sinon je n'aurais pas été là à écrire ses pages.
    Cela fait maintenant quelques jours que je suis installé à Moonacre et je trouve un bon nombre de choses bizarres. Il y a beaucoup d'objets qui disparaissent et réapparaissent à travers le château, et en général, les objets précieux et qui ont de la valeurs ne reviennent jamais, j'ai comme l'impression de ne pas être seul dans ce domaine...
    J'en suis sûr et certain maintenant, quelqu'un vit dans mon domaine sans ma permission ! Je le sais, je l'ai vu... J'ai bien essayé de le suivre pendant qu'il fuyait, mais je l'ai perdu de vue, je sais qu'il vit dans la forêt, surement dans des ruines, mais où ? Allez savoir, je n'ai pas le temps ni l'envie de fouiller cette immense forêt, j'ai bien assez d'argent pour repayer tout ce qu'il vole. Enfin, je dois faire mieux surveiller ma maison, il faut que j'engage de nouveaux domestiques et que je me ressaisisse un peu...

    _____________________


    Part Three ... :
    Une Arrivée Rayonnante et le Plus Beau des Amours...

    Cher Journal,
    Je suis étonné de voir avec quelle rapidité mes nouveaux domestique sont arrivés. Heureusement, ils sont fort sympathique et tout ce remue-ménage me sort un peu de cette déprime qui commençait à se faire longue et dangereuse pour moi. J'ai bien évidemment laissé ma vieille gouvernante prendre congés de ses obligations de travail, je pense qu'elle a maintenant pleinement mérité le droit de souffler un peu après des années et années de bons et loyaux services à ma famille. J'ai bien évidemment pris le soin de la remplacer, mais je sais que c'était une perle rare, car j'ai besoin de plusieurs personne pour faire tout ce qu'elle faisait à elle seule. J'ai donc maintenant un cuisinier et son commis, trois femme de ménage qui font aussi le linge, deux jardiniers, un écuyer accompagné d'un palefrenier, quatre domestiques qui font aussi gardes du domaine et une gouvernante et sa fille qui me font aussi guise de dames de compagnie. Je dois avouer que cette jeune fille est des plus charmantes, j'ai cru comprendre par sa mère qu'elle était à peine plus jeune que moi et qu'elle se nommait Amelys...
    Cela fait maintenant quelques jours que les domestiques se sont installés et je connais presque tous les noms. Ils ont tous prit leurs aises et se sont habitués au domaine et à la demeure, je peux même plaisanter avec eux, c'est devenu tout à fait naturel entre nous. Cependant, je sens étrange lorsque je suis avec Amelys, j'ai l'impression d'être un peu idiot sur les bords et de ne voir qu'elle, je suis absorbé par sa présence et je suis absent pour les autres. J'ai bien peur que ce soit vrai mais... Serait-ce... De l'amour ? Je le crains fortement mais ai-je le droit d'aimer une domestique ? Il faut que j'y réfléchisse avant de faire des conclusions hâtives...
    J'en suis maintenant sûr, je suis éperdument fou amoureux d'Amelys ! Je suis totalement sous le charme... Ses longs cheveux d'or, ses yeux d'un vert émeraude intense, son rire, son sourire, sa démarche, mais plus que tout, son caractère rempli de malice et de gaîté et d'une touche de franchise virant presque au sans-gêne... Un caractère un peu rebelle devrais-je dire, mais c'est là ce qui fait tout son charme. Maintenant, je ne peux plus imaginer ma vie sans elle, je passe plus de temps avec cette demoiselle qu'avec n'importe qui d'autre et elle passe beaucoup plus de temps avec moi qu'à faire son travail ou que d'aider sa mère... J'ai donc l'espérance de me marier avec elle mais cela risque d'être difficile sachant que je suis Duc de Moonacre et que je possède une grande fortune et qu'elle est une simple domestique à la vue des autres. Mais avant tout, je dois m'assurer de ses sentiments envers moi, je ne veux pas faire fausse route en me berçant de douces illusions.

    _____________________


    Part Four ... :
    Grand Désespoir et Meurtre Sans États D'Âmes...

    Cher Journal,
    Je suis maintenant sûr des sentiments de Amelys, je sais qu'elle même ! J'ai surpris, et non avec hasard je dois bien l'admettre, une discussion entre elle et sa mère. Elle disait de ses propres lèvres, de ses propres mots qu'elle m'aimait plus que tout. Animé par cette révélation, j'ai décidé d'écouter la suite de la conversation. La demoiselle avouait à sa mère qu'elle avait beaucoup de mal à cacher ses sentiments devant moi et que si ça continuait, elle se sentirait obligée de partir pour éviter d'être anéanti si je lui disait non ou de me causer des soucis de par le fait qu'elle soit domestique si je lui disait oui. Sa mère ne manqua pas de la rassurer et la demoiselle lui répondait avec grand dessolement qu'elle aurait préféré que je ne sois qu'un simple écuyer, mais qu'elle ne s'inquiète guère... Car, dès que je la verrais demain, dès les premiers instants qu'on se retrouvera dans la même pièce, je lui avouerais mes brûlants sentiments à son égard et de surcroît, je demanderais sa main à elle et ainsi qu'à sa mère ! J'ai longuement réfléchis au fait qu'elle soit une demoiselle de petites conditions et qu'elle soit une de mes domestiques, et bien je dois dire que je m'en contre fiche totalement ! Mon amour pour elle et si grand que même si je perdais ma fortune, mon commerce et mon rang social, j'en aurais fichtrement rien à faire tant que je serais avec elle.

    Cela fait quelques jours que je n'ai pas daigné écrire dans ce fichu journal... Je ne peux supporter la douleur que j'éprouve en ses jours remplis par le désespoir et la haine de vivre... Pourquoi elle ? Pourquoi Amelys ? Qu'a-t-il bien pu se passer dans cette satanée demeure pour que je sois ainsi violemment foudroyé par le malheur !? Je savais que j'aurais dû me méfier de ce truand vivant dans ma propre forêt, j'aurais dû le faire chasser plus tôt ! Je sais qu'il joue la provocation avec moi... Ma maison a été saccagée et tout mes domestiques massacrés... Y compris Amelys... Amelys, mon soleil, mon ange, ma divinité, mon seul recueil, mon seul amour, ma plus grande source d'inspiration, ma seule consolation de ma vie d'avant ! Pourquoi a-t-il fallu qu'il jette son dévolu sur toi …? Je ne peux imaginer plus grand malheur que cela, je me serais tué si je le pouvais... Je le ferais surement... Cependant, il est de mon devoir de te venger toi et tout mes autres si regretté domestiques. Je n'ai pas dit mon dernier mot, crois moi Amelys ! Je suis surement devenu fou, mais, le fait de te parler durant la nuit me procure une bien maigre consolation, mais une consolation quand même... Depuis plus d'une semaine je ne dors plus, je me prépare à la chasse, je traquerais ce félon jusqu'à ce que je puisse le torturer et le voir perdre jusqu'à sa dernière goute de sang... Je lui infligerais autant de coups de poignard qu'il en a donné à tout mes domestiques, et le double si il y survit ! Je te le jure Amelys, je te vengerais... Dans le monde d'aujourd'hui, la justice ne l'est plus vraiment, alors il faut la faire sois-même...

    Voilà, s'en est fini, j'ai mis quelques jours avant de le dénicher, mais je l'ai trouvé. Je l'ai surpris dans le plus profond de la forêt le sale lâche ! Et quelle surprise lorsque je me rendis compte qu'il s'agissait de mon propre frère... Je maudis le nom de Sullivan Audric Merryweather ! Ce mécréant a osé disparaître sans laisser de traces pour habilement se cacher dans mon propre domaine. Cet ordure de la pire espèce a même eu l'audace d'essayer de me faire croire qu'il faisait ça pour mon bien ! Ah le perfide personnage, c'est en trouvant un châle appartenant à Amelys que je compris la réelle raison de ses actes abominables. Ce salaud aimait la même femme que moi, mais il ne pouvait pas l'atteindre... Si je me fis à mon intuition et au caractère de mon frère, je pense que Amelys c'est refuser à lui et que, sous le coup de la rage, il l'a assassiné elle et tout mes domestiques... C'est surement ce qui s'est passé ce soir là. Je n'ai même pas pris la peine de le demander à mon renier de frère, je l'ai juste poignardé de 72 coups de couteau avant de le faire brûler dans sa propre bâtisse d'infortune faite de bois. Je ne peux point d'écrire le plaisir que j'ai eu à le faire... Maintenant, je suis toujours en vie et je ne compte pas mettre fin à mes jours, cette histoire m'a au contraire incité à en savoir plus sur la mort de mes parents bien que cette affaire date assez, mais je ferais tout mon possible pour mener à bien cette enquête...

    _____________________


    Part Five ... :
    Une Demoiselle Bien Dérangeante et le Renouvellement d'une Vie...

    Cher Journal,
    Je dois avouer que je ne trouve pas le courage de mettre fin à mes jours pour rejoindre ma douce... J'y ai longuement réfléchi, je me dit que si je meurs, je ne la rejoindrait pas au paradis, de par mes actes, je finirais plutôt en enfer à croupir comme un rat aux côtés du Diable et de ses sous-fifres. Je suis donc obligé de vivre cette misérable vie accompagné de tout ces marauds qui font partis de la race humaine, j'en viens même à me haïr moi-même... Je ne pourrais plus jamais connaître l'amour, la mort d'Amelys a signé l'arrêt de mort de la branche des Merryweather à laquelle j'appartiens. Je ne veux plus engager de domestiques, ce ne sera pas du tout comme avant, je les maudirais plus qu'autre chose et ils souffriront si ils étaient sous mes ordres. Mon esprit et complètement pris par la folie, je suis devenu quelqu'un d'autre, je ne dors plus durant la nuit et les effets de cette somnolence commencent à se faire sentir. Je porte maintenant d'immense cernes sous mes yeux et mon visage autrefois si rayonnant est devenu la chose la plus froide et sombre que l'on puisse croiser dans tout une vie. Il m'arrive même parfois de me faire peur devant un miroir... Ma vie est devenu le plus invivable des enfers et je me demande parfois si je ne me sentirais pas bien mieux en allant six pieds sous terre à la rencontre de Lucifer...
    J'ai reçu une lettre il y a peu, et je dois dire qu'elle me laisse bien mal à l'aise... Maria Merryweather, mais qui est-ce ? Je ne connais absolument pas cette demoiselle et sa mère m'envoie une lettre me disant qu'elle cherche un endroit où la loger car elle est souffrante. Pourquoi faut-il que ça tombe sur moi ? Je ne pense pas que la venue d'une demoiselle dont je ne connais rien me fasse grand bien, tout au contraire... Ce n'est tout de même pas de ma faute si sa pauvre mère va mourir et qu'elle n'a nul part où aller. Enfin, je ne peux plus refuser car de toute évidence, je n'en ai pas le choix, cette jeune fille étant déjà partie pour venir ici, à Moonacre. De plus, le nom de sa mère ne me dit vraiment rien, Catherine Elisabeth Macfarden... Ce doit être son nom de jeune fille. Mais tout cela ne change pas le fait que cette "Maria" débarque ici même dans quelques jours seulement ! Maintenant que j'y pense, qui est le plus à plaindre ? Moi qui ne supporte plus la compagnie, qu'elle soit féminine ou masculine, ou elle qui va devoir tenter de m'être agréable tout en évitant ma main lourde ? On verra bien...
    Maria est arrivée à Moonacre... Mon Dieu que mon silence est troublé ! Je ne savais pas que la présence d'une demoiselle de 15 ans pouvait être autant désagréable ! D'autant plus qu'elle a prit le soin d'amener avec elle son cuisinier, son valet et sa dame de compagnie qui est aussi désagréable que sa Lady ! Déjà que je ne peux plus dormir, alors la venue de tout ce monde et ce bruit me torture l'esprit plus qu'autre chose...
    Voilà quelques jours que l'impertinente demoiselle c'est installée et je ne sais pas si je vais pouvoir tenir longtemps. Cette petite sotte ne cesse de me tourmenter avec ses questions idiotes et bien trop embarrassantes pour moi... Cette demoiselle est trop curieuse, elle risque d'ailleurs de s'y mordre les doigts si elle continue...
    Deux semaines se sont écoulées, étrangement, je me suis habitué à la présence de Maria, depuis ce fameux soir, elle est devenue moins curieuse... Je me souviens encore de la façon avec laquelle mes nerfs ont lâché devant son obstination sans gêne. Je n'étais pas très bien ce soir-là, cela faisait pile une année que Amelys était morte alors... Maria n'a pas pu s'empêcher de me poser un nombre incalculable de questions à ce propos, je n'ai pas résister, je lui ai demandé pourquoi elle ne s'arrêtait pas de poser des questions sur un ton des plus pitoyables... J'avais sur mon visage l'expression d'un homme à bout de tout, de sa vie, les larmes étaient au bord de mes yeux, je me suis donc précipité dans la partie privée de ma demeure pour y soulager mes pleurs. C'était bien le troisième fois de ma vie que je pleurais, j'ai ensuite complètement démoli mon petit salon, la rage m'aveuglant de toutes sortes de sentiments douloureux... On a dû m'entendre dans tout le comté. Depuis cet événement, Maria est devenu beaucoup plus gentille et j'avoue préférer ce côté de sa personnalité. Enfin, plus j'y repense, plus je ne veux pas qu'elle parte si elle venait à le faire Plus j'arrive à la connaître plus je trouve qu'elle ressemble à Amelys... Ses yeux, son sourire et même son caractère que je considérais pourtant si unique chez Amelys. Enfin tout ça pour dire que j'ai retrouvé quelque chose à protéger, non je ne la trouve pas attirante, je ressens juste comme l'envie d'être le père qu'elle n'a jamais eu la chance d'avoir. Je pense au fond de moi qui si Amelys serait encore en vie, Maria serait le portrait craché de l'enfant que nous aurions pu avoir... De plus, je sais bien que Maria n'a jamais connu son père, elle m'a conté son histoire un soir et j'ai été attentif à ses dires pour une fois.
    J'ai maintenant un peu retrouvé le sourire seulement en compagnie de Maria, nous partageons ensemble de très agréables moments à cheval, je lui ai offert une petite jument qu'elle apprécie beaucoup bien qu'elle ne connaissait rien sur le monde de l'équitation, j'ai dû tout lui apprendre. Mais bien que je commence à me sentir mieux en public, mes souvenirs me hantent toujours et il est de mon devoir de découvrir la vérité sur le meurtre de mes parents. J'ai donc décidé de laisser Moonacre à Maria ainsi qu'aux nouveaux domestiques pour aller m'installer dans un endroit stratégique, la cour du Roi Henri VIII. De là-bas, je pourrais non seulement gérer mon commerce mais de plus, diriger les opérations que je mettrais en œuvre pour retrouver le meurtrier de mes parents. Je parts donc demain à l'aube pour un long voyage, j'ai bien évidement promis à Maria de lui écrire souvent pour donner de mes nouvelles.

    _____________________

    TO BE CONTINUED...



ET PLUS SI AFFINITE


Maria Merryweather feat Dakota Blue Richards

FUTUR PV - Cette jeune demoiselle est sa filleule, la fille de l'une de ses plus proches cousines. Cependant, elle fait croire qu'elle pense que William est son père, nourrissant en réalité un amour pour lui mais ne se l'avouant pas, et ça complique beaucoup les choses. Maria est une jeune fille trop curieuse qui cherche à en savoir plus sur lui. Il est donc tout à fait bizarre en sa compagnie, elle le dérange et lui trouble l'esprit de questions répétitives et embarrassantes mais bizarrement, il pense secrètement qu'il s’ennuierait bien trop sans elle, et c'est bien la première fois qu'il ressent ça. Mais même si elle est pour lui une source de danger, il ressent le besoin de la protéger, comme si elle était sa propre fille... C'est étrange mais le jeune homme retrouve en elle un peu de sa bien aimée Amelys, peut-être la compare-t-il avec ce qui aurait pu être un enfant de leur union, qui sait ?


Amelys Lockwood feat Natascha McElhone

DÉCÉDÉE - Amelys est le premier amour de Sir William, elle est malheureusement morte assassinée par le frère de celui-ci, l'aimant lui à sa manière. Elle était de caractère très doux mais rempli de malice, elle avait un façon d'être bien à elle et était franche à la limite de l'insolence, c'est ce qui plaisait énormément à William qui en était fou amoureux. Cette jeune femme avait de longs cheveux blonds et de magnifiques yeux verts, de son vivant, elle était elle aussi éperdument amoureuse de William. Elle restera malgré sa mort une source d'inspiration pour William. Ce jeune homme la garde toujours dans son cœur et la considère comme la plus belle des femmes, autant physiquement que moralement.


Sullivan Audric Merryweather feat Tim Curry

DÉCÉDÉ - Il était et restera l'homme le plus affreux qui puisse exister sur terre pour William. Malgré qu'il soit son frère, William le renie et le hais au plus profond de lui. Sullivan est l'auteur du meurtre de Amelys et William ne lui a jamais pardonné, il en est d'ailleurs mort. En effet, c'est William lui-même qui a tué son propre frère par pur besoin de vengeance. Il le regrettera par la suite non pas parce-qu'il était son frère mais parce-qu'au final, il n'a pas pu savoir ce qui c'était passé ce soir-là. Alors, le pauvre William ne sait plus quoi faire de ses nuits car de ce fait, il n'arrive plus à dormir.


DE L’AUTRE COTE DU MIROIR

    Surnom : Mama Hen
    Âge : Dîtes-moi, quel âge me donneriez-vous ? :3
    Sexe : Que ce soit clair, je suis de sexe féminin et non masculin, je me sens juste mieux dans un personnage masculin, c'est tout .w.
    Découverte du forum : Je cherchais un forum RPG d'époque et je suis tombée dessus ^^
    Les pensées en sa faveur : Il est absolument génial ! Le graphisme est très beau et l'accueil des nouveaux membres est tout à fait exquis ^w^
    Pourquoi ici ? : Je veux tenter une toute nouvelle forme de RP, jusqu'ici, je ne faisais que des RPG Pensionnat et je me suis vite lassée xD
    Fréquence de connexion : 7/7 en période de vacances, 4 voir 3/7 hors vacances TwT
    Code du règlement :







Dernière édition par William B. Merryweather le Dim 4 Mar - 21:57, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Tudor
♔ King Henry’s sister ♔
White Queen of France & Princess of England
avatar

Messages : 610
Date d'inscription : 31/12/2011
Localisation : Près de mon grand frère le roi ♥ ou avec ma grande soeur Margaret ♥ loin de la cour

Otez votre Masque
Rang: Reine blanche de France & Princesse d'angleterre
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 2:46

Bienvenue mon cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William B. Merryweather
† Duc Sinistre †
Blessé des Souvenirs

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 28/02/2012

Otez votre Masque
Rang: Duc de Moonacre
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 2:48

Mes salutations, Princesse.
Merci pour cette accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Tudor
♔ King Henry’s sister ♔
White Queen of France & Princess of England
avatar

Messages : 610
Date d'inscription : 31/12/2011
Localisation : Près de mon grand frère le roi ♥ ou avec ma grande soeur Margaret ♥ loin de la cour

Otez votre Masque
Rang: Reine blanche de France & Princesse d'angleterre
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 2:48

Tout le plaisir est pour moi très cher ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Wellington


avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 21
Localisation : Tu ne me vois donc pas?

Otez votre Masque
Rang: Charmante Duchesse
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 11:34

Bienvenue monsieur le Duc ! :coeur:

Merci pour ton inscription er bon courage pour ta fiche !
Si tu as la moindre question, n'hésite pas a envoyer un MP au STaff.

_________________
Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-tudors-beginning.forumgratuit.org/
Anne Boleyn

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 25
Localisation : A Londres

Otez votre Masque
Rang: Courtisane
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 11:51

Bienvenue :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 12:36

Bienvenue !!! :ymca:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 12:40

  • Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche !!! :héhé:
Revenir en haut Aller en bas
Eloïse du Mauroi


avatar

Messages : 909
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25

Otez votre Masque
Rang: Duc, paysan, lord, serviteur etc...
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 12:48

Bienvenue et merci de ton inscription ! :fraise:

J'espère que tu te plairas parmi nous !
Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter l'un des membres du Staff !

Ton personnage semble très prometteur, j'ai hâte de lire la suite de ta fiche... =)
Bon courage en tout cas ! :youpi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-tudors-beginning.forumgratuit.org
William B. Merryweather
† Duc Sinistre †
Blessé des Souvenirs

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 28/02/2012

Otez votre Masque
Rang: Duc de Moonacre
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 14:29

Je remercies toute ces demoiselles et dames qui ont eu la gentillesse de me souhaiter la bienvenu ^^
Madame du Mauroi, ma fiche sera complète dans quelques temps, je vous prie de garder patience ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 14:34

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
William B. Merryweather
† Duc Sinistre †
Blessé des Souvenirs

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 28/02/2012

Otez votre Masque
Rang: Duc de Moonacre
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mer 29 Fév - 16:18

Je vous remercie demoiselle.

PS : Il ne me reste plus qu'à conter mon histoire et ma présentation sera belle et bien terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse du Mauroi


avatar

Messages : 909
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25

Otez votre Masque
Rang: Duc, paysan, lord, serviteur etc...
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Jeu 1 Mar - 12:27

Mais il n'y a pas le feu, très cher !
Contrairement à mon personnage, je suis très patiente (oh la menteuse ! ^.^).

Si vous avez des questions, n'hésitez pas ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-tudors-beginning.forumgratuit.org
William B. Merryweather
† Duc Sinistre †
Blessé des Souvenirs

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 28/02/2012

Otez votre Masque
Rang: Duc de Moonacre
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Jeu 1 Mar - 13:28

Je retiens, merci beaucoup pour cet accueil ^^
Il va falloir être patiente, je suis encore à la première partie de mon histoire qui en comporte cinq xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Encoursdechangement


avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 04/08/2011
Localisation : Whitehall Palace

Otez votre Masque
Rang:
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Dim 4 Mar - 15:45

Bienvenu parmi nous mister ! :rouge:
Merci de ton insciption ! (a)
Si tu as la moindre question, n'hésites pas à nous harceler par Mp ^^' ...
En tout cas, hâte de te lire davantage :bril:
♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William B. Merryweather
† Duc Sinistre †
Blessé des Souvenirs

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 28/02/2012

Otez votre Masque
Rang: Duc de Moonacre
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Lun 5 Mar - 18:31

Mille fois merci mon seigneur le Roi :3
Et bien je dois dire que je suis sur le point d'écrire la dernière partie de mon histoire qui sera sans doute postée dans la soirée, alors voilà, encore un petit peu de patience ^^

Edit : La fiche est belle et bien terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse du Mauroi


avatar

Messages : 909
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25

Otez votre Masque
Rang: Duc, paysan, lord, serviteur etc...
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Lun 5 Mar - 19:43

Hop, me voici donc ! :amour:

Hormis quelques fautes d'orthographe, sans doute dues à la fatigue d'avoir écrit un si long texte (et notamment, une faute d'inattention qu'il faut que tu corriges car elle fait froid dans le dos : "il mourra" au lieu de "il mourut", à plusieurs reprises), ta fiche est plutôt réussie ! :bril:
Ce serait bien que tu corriges les fautes d'orthographes que tu as laissées de-ci de-là, cependant, pour que ta fiche soit le mieux possible ! =)

J'ai donc le plaisir de te valider, en espérant que tu t'amuseras bien parmi nous.
Tu peux dès à présent créer ta fiche de relations (hihi, ça c'est fait il me semble ^.^), faire des demandes diverses, participer au Flood, et, surtout, commencer le RP !

Quant à moi, je vais de ce pas t'ajouter à ton groupe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-tudors-beginning.forumgratuit.org
William B. Merryweather
† Duc Sinistre †
Blessé des Souvenirs

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 28/02/2012

Otez votre Masque
Rang: Duc de Moonacre
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Lun 5 Mar - 20:29

Je suis très heureux d'être tout bleu ! *w*
Merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Wellington


avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 21
Localisation : Tu ne me vois donc pas?

Otez votre Masque
Rang: Charmante Duchesse
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Mar 6 Mar - 19:06

Oooh yeah, tu es validé !! C'est super ! ♥️

Vivement que je puisse RP avec toi ! :coeur:

_________________
Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-tudors-beginning.forumgratuit.org/
William B. Merryweather
† Duc Sinistre †
Blessé des Souvenirs

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 28/02/2012

Otez votre Masque
Rang: Duc de Moonacre
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   Ven 9 Mar - 0:59

Avec le plus grand des plaisir miss Wellington ^^
Cependant pas dans l'immédiat car j'ai un soucis avec mon ordinateur >w<
Pour plus d'informations je vais poster dans les absences ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La démence est ma meilleure amie... Sir William Benjamin Merryweather, pour vous servir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment fêter son code avec sa meilleure amie...
» Holland Roden ♦ Meilleure amie
» (f) troian bellisario → ma soeur, ma confidente, ma meilleure amie
» CLAIRE HOLT + meilleure amie et camarade de classe
» Barbara Palvin ► Ma meilleure amie de tout les temps.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Beginning ::  :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: