Forum RPG basé sur la série The Tudors
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le cœur d'une femme est un océan de secrets ▬ avec Isabelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anne Boleyn

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 25
Localisation : A Londres

Otez votre Masque
Rang: Courtisane
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Le cœur d'une femme est un océan de secrets ▬ avec Isabelle   Dim 1 Avr - 16:45


Le cœur d'une femme est un océan de secrets.

Les cheveux au vent, la belle lady galopait à toute allure sur son cheval. Sa joie était immense en ce moment même, qu'elle avait l'impression de défier les éléments. La belle était accompagné par une dame de compagnie, qui était comme une meilleure amie pour elle. Les deux jeunes femmes s'amusaient à passer dans les petits ruisseaux, se rafraîchissant ainsi de la douce chaleur qui régnait dans le pays. Pourtant, tous les amusements ont une fin et lady Anne se devait de rentrer à Whitehall Palace pour pouvoir honorer une fête que le roi donnait en l'honneur d'un ambassadeur russe. La jeune femme devait absolument se préparer pour être plus resplendissante que jamais. La mode était très importante pour elle, ses robes venaient pour la plupart toutes de France et même si elle faisait défaut à l'Angleterre, Anne était la femme à suivre. Alors qu'elle quittait la campagne environnante, Londres pointa le bout de son nez. C'est avec bien plus de calme, que la jeune femme guida son cheval à travers la ville, les rues étaient fort étroites et elle se devait de faire attention pour ne pas bousculer les londoniens. Anne était noble, mais elle respectait les sujets de son cher Henry, sujets qui seraient les siens, une fois qu'elle sera reine. La jeune femme arriva au palais et entra dans la cour pavée, elle descendit de son cheval et le guida jusqu'aux écuries. Même si elle recevait l'aide d'un palefrenier, Anne aimait les chevaux et souhaitait les nourrir après chaque promenade. Elle sourit avec bienveillance au jeune palefrenier qui retiré la selle et le mors du cheval. Elle laissa l'homme conduire le pur sang jusqu'à son box et elle attrapa un panier qui l'attendait à chaque fois qu'elle revenait avec l'animal.

« Vous pouvez me laisser. » Dit-elle au palefrenier.

Seule avec l'animal, elle commença à le nourrir, après tout il le méritait, avec toute l'énergie qu'il a dépensait aujourd'hui. Sa dame de compagnie était maintenant au palais, suivent ses dernières directives à propos de la réception à venir. Anne avait tout prévu, elle allait danser face au roi, pour le charmer un peu plus. Elle savait qu'il aimait cela et elle en jouait. Henri était tout pour elle et elle ferait n'importe quoi pour cet homme. Elle caressa la jument et lui accorda un nouveau légume. Jugeant que l'animal avait assez mangé, Anne posa le panier et alla chercher une brosse. Elle entra dans le box du cheval et se mit à le panser. Sa jument adorait ces gestes simples et après, elle se sentait toujours détendu. Anne se souvint alors de ses nombreuses promenades avec Henri, que tout bon homme le roi aimait la cheval et la chasse, la jeune femme l'accompagnait bien souvent. Parfois, ils se retrouvaient seul à seul, là où ils pouvaient profiter du temps que le monde acceptait bien de leur donner. Ces moments étaient bien souvent rares, mais Anne prenait toujours ce qu'on pouvait lui offrir. Alors qu'elle continuait toujours à panser sa jument, des pas se firent entendre dans l'écurie, Anne n'y prêta guère attention, après tout les palefreniers étaient nombreux à Whitehall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle du Portugal
L'impératrice et reine de coeur
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

Otez votre Masque
Rang: Infante du Portugal, Reine d'Espagne, Impératrice du Saint Empire germanique
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets ▬ avec Isabelle   Lun 2 Avr - 11:11


Coeur de femme, abîme insondable


Isabelle était dans ses appartements en train d'écrire une lettre à Charles. Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas fait et en culpabilisa un peu... Il était vrai que à Whitehall Palace toute occasion était bonne pour faire la fête.

Elle avait d'ailleurs apprit que ce soir, avait lieu une petite fête en l'honneur d'un ambassadeur russe. Elle avait déjà préparé la robe qu'elle allait porter pour cette soirée et elle savait déjà qu'elle allait faire une grasse matinée car étant de rang et de sang royal, elle devait montrer l'exemple et ne pas quitter la fête sous prétexte qu'elle était fatiguée!
Alors qu'elle cachetait sa lettre, on frappa à sa porte et elle donna l'accord pour que l'on rentre. C'était une de ses dames de compagnie.

Isabelle se leva en apprenant que Charles, son bien aimé d'époux, avait trouvé un moment pour lui envoyer un cadeau et que celui ci l'attendait dans les écuries de la demeure royale. Elle laissa sa lettre dans un tiroir pour éviter qu'un petit malin vienne la lire! Elle détestait ceux qui étaient trop curieux.

Elle suivi sa demoiselle de compagnie en mettant une coiffe assortie à sa robe et vit que ses autres suivantes l'attendaient. Elle fit un magnifique sourire, elle se doutait déjà du cadeau mais il devint être extrêmement beau pour que toute ses dames de compagnie l'accompagnent jusqu'aux écuries!

Elles sortirent du château et arrivèrent vite aux écuries. Isabelle s'apprêta à entrer mais elle fut couper dans sa démarche par sa suivante. Celle ci s'excusa et lui montra un foulard. Elle dit que c'était un ordre de son époux pour que la surprise soit plus grande.
Isabelle se résout et se laissa bander les yeux. De chaque côté d'elle, une demoiselle de compagnie la guida en lui glissant des "attention au seau votre Majesté" ou encore "Attention à la marche".

Ce fut donc sans le savoir qu'Isabelle passa devant la rivale de sa tante,Catherine d'Aragon: Anne Boleyn!

Les dames de compagnie s'arrêtèrent devant un box avec leur maîtresse et une d'entre elles lui retira son bandeau.

Elle n'aurait pas été "en public" elle aurait crié de plaisir! Charles était aux petits soins avec elle et elle cru mourir de plaisir en voyant cette belle jument blanche aux yeux noirs avec une selle en amazone toute neuve! Isabelle ouvrit le box et alla tout de suite caressé sa toute nouvelle jument.


"Elle est superbe n'est ce pas mesdames?"

"Oui, votre Majesté! Vous avez bien de la chance Votre Majesté!"


Sa première dame de compagnie dit avec un léger rire: "sa majesté vous gâte beaucoup"

"Je sais! Mais je le mérite!" dit elle légèrement frimeuse.

"Et ce n'est pas fini!" Elle claqua des doigts et l'assemblée entendit des aboiements. Isabelle, curieuse, sortit du box et vit un valet tirant un chien avec une laisse. Un adorable grand chien noir!

"Oh! Qu'il est beau!"

Elle alla le caresser après avoir fermer le box.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Boleyn

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 25
Localisation : A Londres

Otez votre Masque
Rang: Courtisane
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets ▬ avec Isabelle   Ven 20 Avr - 23:16


Le cœur d'une femme est un océan de secrets.
Anne se trouvait toujours dans ses rêveries, se rappelant de sa première fois à cheval. Ce jour-là, la belle brune était bien jeune, mais son père voulait qu’elle commence tôt, comme son frère et sa sœur. Selon lui, c’était en commençant tôt que l’on forgé les meilleurs cavaliers. Cette première expérience avait été une catastrophe, Anne avait été effrayé par ce grand animal, elle qui était si petite, mais pour faire plaisir à son père, elle était montée en amazone. Cette position était difficile, elle était tombée plusieurs fois rattrapée par un serviteur pour éviter une chute trop grave. La petite lady avait persisté tout de même et elle était maintenant une excellente cavalière. Don que sa majesté aimait lui aussi. Après tout, il faut savoir monter à cheval pour profiter de quelques moments de chasse avec l’être aimé. Elle était bien heureuse des nombreux cours qui lui avaient été fourni par Thomas Boleyn.
Bientôt, la belle Anne fut plus seule dans les écuries, la reine d’Espagne et femme du neveu de Catherine venait d’entrer avec ses dames de compagnies. La belle dame avait les yeux bandés et tout ce beau monde se dirigèrent vers un box où se trouvait une magnifique jument. Ce cadeau devait sûrement venir du roi d’Espagne lui-même. Anne avait entendu que Charles Quint était très épris de sa femme, qu’il la comblait de cadeaux tant qu’il le pouvait. De son côté, la jeune Boleyn n’était pas en reste, Henry était lui aussi très galant et il n’hésitait pas pour lui offrir une belle parure. Au fond d’elle, la jeune femme le savait, elle n’avait pas besoin de ces cadeaux, mais après avoir longtemps refusé les avances du roi, elle n’avait plus cœur à lui décliner ses cadeaux. Surtout qu’ils étaient tous un gage tendre de l’amour de sa majesté. C’était dans un charmant coffret qu’Anne rangeait ces précieux souvenirs, elle les portait le plus souvent possible, pour montrer aux yeux de tous, chaque nouvelle parure et nouvelles robes. Après tout, elle était la dame la plus en vogue à la cour, elle se devait d’être un exemple. Cela donnait bien sûr à lady Anne de nombreux ennemis, la reine tout d’abord et comme la reine Isabelle était reliée à Catherine par son mari, cette dernière ne l’aimait pas. Pourtant Anne, appréciait cette femme, voir même elle l’admirait, après tout elle était l’épouse d’un très grand empereur. En dehors de cela, Anne restait toujours contre la domination espagnole, elle défendait toujours sa chère France et on ne peut pas dire que les relations entre les deux pays soient excellentes, surtout depuis l’élection impériale de Charles Quint, le roi François ne s’était jamais remis de cet échec.
Anne ne savait que faire, aller voir la reine Isabelle ou partir en toute discrétion. Peut-être qu’elle devait plutôt penser à améliorer ses relations avec cette femme, même si elle savait qu’elle n’aurait jamais l’indulgence de sa majesté, elle espérait quand même avoir une relation cordiale qui n’engendrerait pas de conflits une fois qu’Henry aura obtenu le divorce avec Catherine. Ce fut ainsi que lady Anne s’avança jusqu’à la fosse aux serpents, elle ne savait pas comment elle serait accueillie auprès de la reine Isabelle, mais elle faisait tout pour se montrer pacifiste. Elle ne voulait vraiment pas être ennemie avec une telle femme, qui lui était bien plus supérieure avec son rang.

« Votre Majesté. » dit-elle humblement, tout en faisant une gracieuse révérence à la reine du Portugal.

Elle resta ainsi, la tête baissait, attendant que la reine espagnole lui accorda la parole, le protocole le voulait ainsi, Anne ne pouvait pas s’y dérober, surtout que c’était un véritable crime de se montrer irrespectueux envers un souverain. Même si la jeune femme décriait Catherine d’Aragon, elle ne lui avait jamais montré de l’irrespect en public. Elle respectait cette femme, même si depuis maintenant de nombreuses années, elle souhaitait lui prendre sa place de reine, en plus d’avoir conquis le cœur de son bien aimé roi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle du Portugal
L'impératrice et reine de coeur
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

Otez votre Masque
Rang: Infante du Portugal, Reine d'Espagne, Impératrice du Saint Empire germanique
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets ▬ avec Isabelle   Ven 18 Mai - 21:54


Coeur de femme, abîme insondable


Une voix emplie de grâce failli la faire sursauter tandis qu'elle cajolait son nouveau cadeau:

« Votre Majesté. »

Isabelle se retourna tandis qu'elle se redressait et vit une jeune femme plonger dans une magnifique révérence. Une jeune femme habillée à la mode française avec un charme exotique et une longue chevelure brune. Isabelle n'eu pas besoin d'attendre qu'une de ses dames de compagnies lui dise son nom pour qu'elle devine qui c'était.

"Lady Boleyn..." elle marqua une réponse "Je vous en prie, redressez vous!"

Dit elle en faisant le geste cérémonieux de la main.
Elle se détourna un moment de Anne Boleyn et demanda à ses serviteurs qui avaient accompagné tout ce beau monde de ramener le chien dans ses appartements et d'avoir un soin tout particulier avec sa nouvelle jument. Des cadeaux aussi beaux méritaient une bonne attention et beaucoup d'amour.

Elle demanda par la suite à ses suivants et dames de compagnie de regagner ses appartements et de l'y attendre. Elle souhaita tout de même garder sa femme de confiance, Emma Gaunt, une asiatique convertie au catholicisme depuis quelques années, de rester. Puis, avec toute la politesse dont une reine et, plus important, une impératrice était capable, elle proposa à Anne si elle voulait faire quelques pas dehors.


"Il fait beau et nous avons encore du temps avant la fête de bienvenue! Pourquoi ne pas profiter des derniers rayons de soleil ensemble?"

Cette demande qui était aussi un ordre (chez un membre de famille royale, un souhait et une demande étaient des ordres) fit écarquillé les yeux de l'assistance et, en particulier, des proches de la reine d'Espagne et Impératrice du Saint Empire Germanique... Qui aurait cru que sa Majesté allait demandé à celle qui voulait prendre la place de sa tante de venir se promener avec elle?

"Vous n'avez rien à faire j'espère? J'ai entendu du dire qu'il y aurait une fête pour un invité à la Cour et je m'en voudrais que vous soyez en retard à cause de moi..."

Sourit elle


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Boleyn

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 25
Localisation : A Londres

Otez votre Masque
Rang: Courtisane
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets ▬ avec Isabelle   Mar 3 Juil - 22:36


Le cœur d'une femme est un océan de secrets.
L’impératrice du Saint empire, demanda à Anne de se redresser, elle le fit, tout en garde, un visage respectueux envers la femme, après tout, elle était la femme la plus puissante de ce monde, une femme digne de la grande Isabelle la Catholique. L’impératrice demanda alors qu’on prodigue le plus grand soin envers ses nouveaux animaux et elle envoya dans ses appartements ses servants. Anne accorda à la reine un sourire de gratitude. Même si elle soutenait ouvertement Catherine d’Aragon, elle ne pouvait pas s’attirer les foudres d’Isabelle du Portugal, Henry lui en voudrait pour cela et pour rien au monde, lady Boleyn ne voudrait déplaire à son roi. Une femme resta cependant, Anne la connaissait comme étant la dame de compagnie de la reine, cette femme était d’origine asiatique et très fidèle envers sa reine. Une telle fidélité était rare, bien souvent, la traîtrise était toujours de mise, Anne le savait, elle ne pouvait faire confiance en personne, sauf envers son frère. Les gens étaient si inconstant, qu’ils butinaient tous de fleurs en fleurs, toujours à la rechercher du plus doux parfum, celui qui ne s’est pas passé de mode. La reine après avoir donné ses ordres proposa à la jeune femme de profiter des jardins. Cela était une bonne idée, l’air était doux et parfait pour la conversation. Cette demande étonna la jeune femme, elle qui pensait que l’impératrice ne pouvait supporter sa présence. Décidément, Anne allait de surprises en surprises. Cependant, elle ne pensait pas que la promenade serait jusqu’au bout plaisante, après tout, elle-même faisait de l’ombre à Catherine d’Aragon, la tante de Charles Quint. La reine d’Espagne et la jeune lady n’étaient pas faites pour s’entendre.

« Bien sûr votre majesté, avec joie. » répondit Anne tout en souriant à l’encontre de l’impératrice.

Juste après sa réponse, l’épouse de Charles Quint demanda à Anne si celle-ci n’était pas occupée, notamment par la fête à venir. Il était vrai que l’heure à laquelle se déroulait la soirée était se rapprochait, mais lady Boleyn avait le temps pour se préparer, elle avait déjà prévu sa toilette à l’avance. Et après, si elle était en retard, cela ne ferait qu’accroître l’envie que son souverain a, à la voir.

« Non votre majesté, je suis toute à vous, les soirées peuvent bien attendre après tout. »

Anne fit un agréable sourire à la reine et toutes les deux commencèrent leur promenade à travers les bosquets du palais de Whitehall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets ▬ avec Isabelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cœur d'une femme est un océan de secrets ▬ avec Isabelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coeur d'une femme est un océan de secrets ~ Blake&Emily ♥
» D.de Saxe,Finie."Il n'est plus pour moi de bonheur, de repos, que par la possession de cette femme que je hais et que j'aime avec une égale fureur."
» Serena Charlize Hopper | Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
» Le cœur d'une femme est un océan de secrets.
» stasya ⊰ le coeur d'une femme est un océan de secrets.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Beginning ::  :: Whitehall Palace :: Extérieur du chateau :: Ecuries-
Sauter vers: