Forum RPG basé sur la série The Tudors
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Henry Fitzroy

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Fou du Roi
Admin
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Henry Fitzroy   Lun 28 Nov - 18:31


♔ H e n r y F i t z r o y

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. »
feat. Chace Crawford (ou autre, au choix)

LIBRE RESERVE(E) PRIS(E)

Henry Fitzroy – 18 ans [pour le bon déroulement du jeu sur ce forum, même si normalement il ne vit que jusqu'à l'âge de 17 ans] – Né le 15 juin 1519 à Blackmore (Comté d’Essex) – Célibataire, mais son père, le Roi, projette de le fiancer à Lady Mary Howard – Comte de Nottingham, Duc de Somerset et Richmond – Orientation sexuelle : Amoureux de la beauté en général et des femmes en particulier, Henry n’a de cesse de s’émerveiller des splendeurs alentours… – Que penser du Roi Henry VIII ? Son père, le Roi Henry, est un homme de cœur. Honnête, juste, il est un modèle aux yeux de son fils, qui sans cesse recherche la vertu humaine avec une curiosité bienveillante. – Que dire sur la Religion ? La religion est importante car elle permet de croire en la bonté et la tolérance dans un monde qui peut parfois sembler hideux et injuste. Henry voit en elle un idéal à la fois paisible et immuable, une valeur à laquelle peuvent se raccrocher avec conviction tous ceux qui ne croient plus en rien d’autre qu’en Dieu tout puissant… En ce qui le concerne, il prie Dieu avec ferveur et constance, sans jamais rien exiger de Lui, mais en étant toujours convaincu qu’Il écoute avec attention. – Et mes ambitions/espoirs/rêves, dans tout cela ? Henry rêve de tout et de n’importe quoi, le simple fait de réussir à rêver étant pour lui un but en soi. En ce qui concerne ses espoirs, il faut dire qu’il espère de tout cœur devenir plus tard un grand homme, et, pour cela, il n’hésite pas à prendre exemple sur son père, qui est pour lui un modèle incontestable de splendeur et de générosité. Enfin, il porte en lui non pas ses propres ambitions mais plutôt celles de sa famille, et notamment celles de sa mère qui a tant sacrifié pour lui, caressant ainsi l’espoir de succéder un jour à son père sur le trône d’Angleterre. Mais, comme tous les jeunes êtres au cœur pur, il aspire davantage pour le moment à devenir un homme juste et, par-dessus tout, un homme capable d’aimer et d’être aimé en retour.



AU CŒUR DE L’HISTOIRE

  • Henry est le fils du Roi d'Angleterre et d'une de ses maîtresses, Elizabeth Blount. Il est le seul fils illégitime reconnu par le Roi. Son père l'a toujours beaucoup aimé, portant un réel intérêt à son éducation, et lui accordant ses faveurs ainsi que de nombreux titres de noblesse. Lady Blount a toujours pensé que son fils monterait un jour sur le trône d'Angleterre, puisque le Roi n'a jamais eu de fils légitime avec la Reine. Ainsi, Henry a reçu une éducation de prince. A peine réussit-il à parler et à marcher qu'il voulut réciter des poèmes que sa mère lui lisait avant de dormir. Il montait à cheval à sept ans aussi bien voire beaucoup mieux que la plupart des adultes de son entourage. D'une nature curieuse et vive, il a toujours eu soif d'apprendre et est ainsi devenu un jeune homme accompli.
  • Toutes les plus belles jeunes filles du Comté d'Essex le voulaient pour époux, toutes les mères désiraient avoir un gendre comme lui, tous les pères observaient avec une admiration mêlée d'envie ses titres et ses terres. Mais le jeune homme aspire à bien mieux qu'un simple mariage de convenance. Evidemment, quand son père lui expliqua qu'il souhaitait que Mary Howard devienne un jour son épouse, le jeune homme obéissant et d'une nature enjouée ne refusa certainement pas de rencontrer cette jeune personne qu'on disait si jolie et tellement spirituelle. Mais il demanda à son père de lui laisser un peu de temps pour apprendre à connaître la jeune Howard avant de se fiancer. Il voulait surtout, quitte à épouser quelqu'un, que cette personne l'apprécie pour lui, pour ce qu'il est au fond de son être, et non pour ses signes de richesse apparents. Il a beau préférer mettre tout le monde d'accord plutôt que de créer des conflits, il reste un jeune homme passionné, qui cherche à donner un sens à sa vie avant toute autre chose. Il ne veut pas avoir vécu en vain.



ET PLUS SI AFFINITE


Mary Howard feat Amanda Seyfried

Le Roi Henry VIII et Anne Boleyn ont pour projet et ferme intention de faire en sorte qu'Henry Fitzroy et Mary Howard se fiancent. Henry, docile et souhaitant plaire à son père par tous les moyens, n'a rien contre ce projet. Mary, pour sa part, vient à peine de revenir à la Cour du Roi d'Angleterre après un long voyage en Italie, et n'est absolument pas au courant des intentions du Roi et de sa maîtresse à son égard. D'ailleurs, elle ne connaît pas Henry Fitzroy. Ce dernier, qui a une conception bien particulière du mariage et de l'amour, décide de se prêter à une sorte de jeu de rôle : puisque la jeune fille ignore qui il est, il ne se présentera pas à elle comme le fils du Roi et de Lady Blount, mais comme un simple courtisan, un peu poète à ses heures perdues. Comprenez qu'il veut qu'elle l'aime pour lui, et non pour ses nombreux titres de noblesse et pour les faveurs que le Roi son père lui accorde. C'est peut-être un jeu de l'amour et du hasard qui commence, mais c'est aux risques et périls du jeune homme, je vous le garantie…


Diane Highwood feat Amy Adams

Un soir, le fils illégitime du Roi se promenait par hasard dans les rues de Londres. Il était bien évidemment accompagné de gardes, et, malgré les conseils de ceux-ci, le jeune Henry ne put s’empêcher d’entrer dans ce qui lui semblait être un petit théâtre sans prétention. Il y trouva une salle comble. Et, sur scène, il y avait une très jolie jeune femme qui faisait des choses magnifiques de ses dix doigts. Il fut captivé par les tours de passe-passe de Diane, qui, d’un seul geste, semblait capable d’émerveiller la salle entière. Elle faisait apparaître puis disparaître des objets, de petits oiseaux ou encore des cartes à jouer. Il revint tous les soirs pendant deux ou trois semaines, toujours charmé par la jolie rouquine. Et puis il finit par parler de ce spectacle à son père le Roi, et lui demanda l’autorisation de faire venir les sœurs Highwood à la Cour. Le Roi, avide de divertissements, a accepté très volontiers cette idée. Ainsi Henry a-t-il pu inviter les deux demoiselles à la Cour, pour qu’elles puissent présenter leur spectacle aux courtisans. Et, alors même qu’il vient à peine d’apprendre que son père aimerait le fiancer à Mary Howard, il se sent irrémédiablement attiré par Diane. Cette dernière, sage et modeste, essaie de ne point trop écouter son cœur alarmé. Mais elle ne peut s’empêcher de rougir, les quelques fois où le fils du Roi s’adresse à elle. Elle n’ignore pas que la raison et la bienséance lui imposent de se tenir à l’écart de ce troublant jeune homme, mais elle sent malgré cela qu’elle n’aspire qu'à passer du temps à ses côtés…

Si vous avez des questions sur ce personnage,
merci de contacter Eloïse du Mauroi par MP.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Henry Fitzroy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DERNIERE HEURE !DERNIERE HEURE ATTANTAT MANQUE CONTRE MARC AK HENRY ...
» Thierry Henry [Barcelone]
» JEAN HENRY CEANT N'EST PAS TOTALEMENT INOSANG !VIVE LUNITE DES FAMILLES
» Mark Henry vient parler
» Henry Valmont [Finish !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Beginning ::  :: Postes Vacants :: Les Postes Vacants :: Famille Tudors-
Sauter vers: