Forum RPG basé sur la série The Tudors
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le monde des Tudors - Indications diverses

Aller en bas 
AuteurMessage
Eloïse du Mauroi


avatar

Messages : 909
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 26

Otez votre Masque
Rang: Duc, paysan, lord, serviteur etc...
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Le monde des Tudors - Indications diverses   Mer 22 Aoû - 0:09

Pour vous aider dans vos RPs, les Staff placera ici quelques informations au sujet de la vie à l'époque des Tudors, de l'étiquette à la Cour, ou encore au sujet de la série The Tudors en elle-même. Nous espérons ainsi que ceux qui ne sont pas familiarisés avec la période ou qui n'ont pas vu la série pourront trouver de petits éléments intéressants pour mieux comprendre les moeurs de l'époque. Nous n'avons pas la science infuse, donc, si vous ne trouvez pas votre bonheur sur ce sujet, n'hésitez pas à consulter Wikipédia ou n'importe quelle autre ressource d'information, et, si vous le voulez bien, faites-nous part par MP de vos éventuelles découvertes ! :bril:

Je vous souhaite une bonne lecture et beaucoup d'inspiration pour vos RPs ! =)

    Généralités au sujet de la période

Nous situons le contexte du forum en 1529, en Angleterre, sous le règne d'Henry VIII. Par rapport à la série The Tudors dont nous nous inspirons, nous nous situons à peu près entre la fin de la première saison et le début de la deuxième saison. Ainsi, Henry VIII est toujours officiellement marié à Catherine d'Aragon, mais a désormais la ferme intention de divorcer pour épouser Anne Boleyn, dont il est pris de passion depuis déjà deux ans ! Quant à Anne, elle se comporte désormais comme une future Reine plutôt que comme la simple favorite du Roi.

C'est le 11 février 1531 que le Roi Henry VIII deviendra légalement le "Chef suprême de l'Église et du clergé d'Angleterre", se substituant ainsi au Pape dont il ne reconnaît plus l'autorité dans son pays. C'est le début de l'Anglicanisme. Il épouse secrètement Anne Boleyn à la fin de l'année 1532, puis officiellement le 25 janvier 1533, avant de la faire couronner Reine. Entre temps, il a fait légitimer sa demande de divorce avec Catherine par l'archevêque Thomas Cranmer, ce qui lui a permis d'épouser officiellement Anne sans s'embarrasser de l'opinion de Rome.

    Quelques informations à propos de l'étiquette

      - Hiérarchie dans les titres de noblesse

Voici l'ordre des titres de noblesse, du plus important au moins important (c'est-à-dire du plus haut au plus bas) :
Roi & Reine
Prince & Princesse
Duc & Duchesse
Marquis & Marquise
Comte & Comtesse
Vicomte & Vicomtesse
Baron & Baronne
Chevalier

En-dessous des Chevaliers, il y a les simples bourgeois sans titre de noblesse. A noter que la catégorie des "Citoyens", sur notre forum, ne signifie pas "paysans". Le groupe des Citoyens contient tous les personnages n'ayant pas de titre de noblesse (c'est-à-dire que même un très grand et riche bourgeois serait dans cette catégorie, et cela ne ferait pas de lui un pauvre bougre).
Bien entendu, une même personne peut cumuler les titres de noblesse. Ainsi, monsieur Truc pourrait être à la fois Duc de Machin et Comte de Chose. Quand deux hommes cumulant les titres de noblesse se rencontrent, c'est celui qui a le plus haut titre qui prévaut sur l'autre. Donc même si monsieur Bidule a cinq titres de noblesse mais que son plus haut titre est celui de Marquis de Tralala, il reste "inférieur" à monsieur Truc qui lui a le titre de Duc... Ca va je ne vous ai pas perdu ? ^.^

      - Les tenues vestimentaires

Que ce soit pour les hommes ou pour les femmes, la tenue vestimentaire est le reflet de deux choses bien différentes : d'une part, de la richesse, et d'autre part, de la position sociale. Une comtesse peut bien être plus riche qu'une duchesse, cela ne lui donne pas pour autant le droit de s'habiller plus luxueusement qu'elle. Les personnes riches s'habillent avec élégance et recherche, mais elles ne doivent pas s'habiller au-dessus de leur rang social. Pour vous donner des exemples concrets, si un comte se promène en exhibant une épée plus belle et plus luxueuse que celle d'un duc qu'il rencontre, le duc a légitimement le droit de se sentir offensé et insulté. De la même manière, si une simple baronne possède plus de bijoux et s'habille avec des robes plus coûteuses qu'une Marquise lors d'un bal, il sera normal de la juger impertinente, car elle outrepasserait ses droits en voulant surpasser la marquise.
Petite illustration concrète (femmes) : https://redcdn.net/ihimizer/img38/7443/titresdenoblesse1.png

      - Les Dames de Compagnie et les Ecuyers

Les personnes faisant partie de ces deux catégories sont nobles. Ce ne sont pas de pauvres personnes asservies et rabaissées au rang de domestiques. De plus, occuper de telles positions dans la société est un véritable honneur, car c'est une promesse d'évolution dans la hiérarchie sociale. Par ailleurs, on choisit une dame de compagnie ou un écuyer un ou deux rangs en-dessous de soi, maximum (sauf exception ou faveur royale). Par exemple, il serait inconcevable qu'une Marquise ait pour dame de compagnie une simple baronne. De même, il est tout à fait normal qu'une Reine ait pour dame de compagnie une princesse de sang. Ce n'est en aucun cas humiliant pour la princesse en question, bien au contraire.
Quant aux écuyers, il s'agit obligatoirement de jeunes gens dont les parents sont nobles, car les écuyers sont destinés à devenir Chevaliers. Un écuyer commence par servir un homme qui est déjà Chevalier, et son rôle consiste à s'entraîner avec lui, à aller à la chasse avec lui et à l'aider dans les tournois. C'est ainsi qu'il apprend comment vit et se comporte un Chevalier. A la fin de son apprentissage, s'il est digne du titre, il est adoubé et devient Chevalier à son tour.

      - Les femmes et la politique

Au Moyen Age, il était tout à fait accepté qu'une femme hérite du titre de son père. On jugeait les femmes tout aussi capables de régenter leurs terres que les hommes. Les choses ont commencé à légèrement changer à la fin du Moyen Age, et, à plus forte raison, au début de la Renaissance (je fais très court et très schématique [s'il y a des étudiants en Histoire parmi vous, pitié, ne me décapitez pas tout de suite ^.^'] mais bon c'est à peu près ça quand même). Certes, s'il n'y avait vraiment aucun autre héritier possible, une femme pouvait devenir Reine (on l'a vu avec Mary Tudor, fille d'Henry VIII, puis avec sa soeur Elizabeth). Cependant (et je ne sais pas s'il faut y voir ou non un développement de machisme), il valait mieux qu'une Reine ait un Roi, car on commençait à penser que les hommes étaient plus capables en politique que les femmes. Pourtant, c'est avec le temps que les femmes ont été tout à fait écartées de la politique, et donc, à l'époque des Tudors, ce n'était pas comme plus tard, au XVIII ou XIXème siècle, où il n'était pas permis qu'une femme ait une opinion politique, et encore moins qu'elle en discute avec qui que ce soit. En réalité, en 1520 et des poussières, les femmes avaient généralement des opinions politiques et étaient en droit de les partager avec leurs époux. Cependant, sauf exception assez rare, c'est l'homme qui avait le pouvoir décisionnel et le dernier mot à ce sujet. De façon générale, si les femmes pouvait parler à peu près librement chez elles, auprès de leurs époux, on préférait qu'elles ne discutent pas de politique entre elles, lorsqu'elles étaient en société. Vous comprenez, vu que nous sommes d'une intelligence supérieure, ces pauvres messieurs avaient peur que leurs épouses complotent contre eux dans leur dos !... Hum !

      - Amour et bienséance [on dirait le titre d'un roman de Jane Austen ! ^.^']
      Catégorie qui m'a spécialement été demandée par ma petite Victoria ! <3

Bien, alors ce qu'il faut savoir pour les filles, c'est que celles qui sont nobles étaient élevées à la fois par leurs mères et par des dames de compagnie jusqu'à l'âge de dix ans. Ensuite, elles devaient aller pendant environ trois ans parfaire leur éducation dans un couvent, auprès de religieuses. Ensuite, quand elles avaient treize ou quatorze ans, on les envoyait généralement dans un pays d'Europe (la France, la Belgique, l'Italie, en général), où elles devaient servir une dame noble à la Cour, pour apprendre le "métier" de dame de compagnie. Cet apprentissage dure deux ans environ. Elles ont le droit d'en profiter pour voyager un peu (mais généralement uniquement en Europe) et cultiver leurs esprits en lisant des livres. A partir de quinze ans, on considère que leur éducation est terminée et qu'elles sont en âge d'être courtisées.
Courtiser une femme, ça prend du temps ! Pour que la famille voit d'un oeil favorable le futur gendre, il faut qu'il courtise la jeune fille pendant au moins un an avant de faire sa demande de fiançailles. S'il ne le fait pas, il risque de passer pour quelqu'un d'empressé et de peu sincère. Les fiançailles peuvent durer plus ou moins longtemps, mais, tout de même, si le fiancé attend plus de six mois avant d'organiser le mariage, il risque de suscite la méfiance e les mécontentements de la belle-famille.

Que signifie "courtiser" exactement, et comment doit réagir une femme face à ce genre d'avances ?
Un homme qui courtise une femme ne doit pas sembler trop pressé ni trop insistant, sinon cela risque d'embarrasser la jeune fille. Il doit commencer par lui proposer des promenades, mais jamais seul à seul (il faut des "chaperons" si vous voulez, ou au moins la présence de plusieurs amies ou membres de la famille de la jeune fille courtisée). Ils peuvent ensuite établir une correspondance. Lorsqu'ils auront appris à mieux se connaître, le jeune homme a le droit de lui écrire de petits poèmes ou de lui faire des cadeaux (mais attention pour les premiers cadeaux : rien qui ne soit trop luxueux ! Des fleurs, un livre, un panier de fruits, c'est acceptable. Mais pas de bijoux, de parfums, et surtout pas de vêtements ou de choses destinées à être portées sur soi : il ne faut pas que le cadeau ait une connotation trop sensuelle ; une jeune fille bien élevée recevant de tels présents se doit de les renvoyer à leur envoyeur en faisant comprendre que ce genre de cadeau l'offense). Au bout d'un certain temps, il est acceptable qu'ils se promènent seuls, mais toujours en plein jour, et dans des lieux publics. Plus tard, la jeune fille a le droit d'offrir à son tour de petits cadeaux plus ou moins personnels : une mèche de cheveux, un petit portrait d'elle, ou un mouchoir brodé par ses soins, par exemple. La première véritable déclaration qu'un homme peut faire implicitement à une femme, c'est lors d'un tournois équestre, s'il lui demande d'être sa dame le temps du tournois (ce qui est symbolisé par le fait que la dame doit attacher son ruban à la lance du chevalier). Quand les fiançailles sont quasi-officielles (c'est-à-dire quand tout le monde suppose qu'ils se marieront bientôt), les cadeaux échangés peuvent être plus coûteux : bijoux, épée, cheval... ou plus personnels : brosse à cheveux, tissus destinés à être transformés en vêtements, etc.

Encore une fois, le XVIème siècle n'était pas une époque où les femmes étaient mises dans des carcans, comme au XIXème siècle, par exemple. A l'époque des Tudors, une femme amoureuse pouvait le faire comprendre à l'élu de son coeur bien plus librement qu'on ne le croit : elle pouvait le choisir pour cavalier lors des bals, plaisanter avec lui, il prendre le bras, lui faire des compliments... Cela ne choquait pas spécialement. Le problème serait si une même femme se comportait ainsi avec plus d'un homme. On la taxerait de se conduire légèrement et comme une étourdie. Mais elle ne serait pas mise au banc de la société pour autant. L'austérité pour les femmes, c'est venu bien plus tard !

__________

C'est tout pour le moment !
Nous ajouterons de nouvelles choses régulièrement, alors n'hésitez pas à revenir consulter ce sujet ! :amour:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-tudors-beginning.forumgratuit.org
 
Le monde des Tudors - Indications diverses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Beginning ::  :: Règlement & Contexte & Votre Staff :: Le Coin des Nouveaux-
Sauter vers: