Forum RPG basé sur la série The Tudors
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alexandre Dulis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Dulis

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Alexandre Dulis.   Jeu 10 Mai - 23:02


♔ Alexandre Dulis

« J'ai reçu la vie comme une blessure et j'ai défendu au suicide de guérir la cicatrice »
feat. Ed Westwick

Alexandre Dulis – 23 ans – Né le 25 mars 1506 à Paris – Célibataire, pour ne pas dire seul… – Vicomte des Estrilles – Orientation sexuelle : Il n’y a que les femmes qui ont du charme à ses yeux – Que penser du Roi Henry VIII ? [Henry VIII est, sous des airs de jeunesse éclatante et de passion irréfléchie, un homme de poigne, cela ne fait nulle doute, qu’il ne vaut mieux pas mécontenter. Alexandre a conscience qu’il est bon de plaire au Roi d’Angleterre, quitte à dire du mal devant lui de François Ier, si la conversation s’y prête… – Que dire sur la Religion ? Alexandre pourrait passer pour un opportuniste. Intimement athée, il se montre à l’église avec assiduité si Sa Majesté y va elle aussi. A l’inverse, si Anne Boleyn montait un jour sur le trône, il n’hésiterait pas à traiter Catherine d’Aragon d’hérétique, pour se faire bien voir… Certains y verraient un manque de caractère, lui préfère penser qu’il faut savoir saisir les bonnes occasions pour survivre dans ce monde cruel, quitte à manipuler autrui, à mentir sur ses vraies intentions, à tricher à tous les coups… Dieu lui pardonnera, du moins l’espère-t-il. – Et mes ambitions/espoirs/rêves, dans tout cela ? Notre ami est un grand cynique. Si vous lui posiez la question, il vous répondrait tout bonnement que l’espoir est mort, le rêve stérile. Que seule l’ambition permet à l’homme de s’arracher à sa condition, de se surpasser lui-même et de gagner son salut non dans le monde divin mais uniquement dans le cruel et vaniteux monde des hommes. Mais nous qui sommes omniscients, qui avons accès à l’antre intime de ses désirs, nous vous conseillons de ne point trop prendre en compte ses longs discours pleins de noirceur. Au fond, il croit au bonheur et aspire à pouvoir un jour y goûter. La seule question qu’il lui reste à résoudre est : « où est-il, ce fameux bonheur ? ».



DE LA TÊTE AUX PIEDS
Holbein serait-il dégoûté ou ravi de devoir tirer le portrait de ton personnage ? La Reine d’Angleterre trouverait-elle sa compagnie agréable ou tout à fait insupportable ?

Selon les désir des grands de ce monde, Alexandre se plie aux volontés actuelles. Il est un bon catholique, du moins extérieurement puisque profondément athée, si la religion venait à changer, alors lui aussi changerait sans le moindre mal. Il a adulé Catherine d'Aragon mais si Anne Boleyn montait sur le trône, c'est à elle que reviendraient tous ses compliments. Tout ce qui est cher dans le cœur du Roi le sera aussi pour lui, car il faut plaire. Et pour plaire, il faut aimer les mêmes choses que ceux qui dirigent ce monde, être en accord avec les mêmes idées et avoir en horreur les mêmes personnes. Disons qu'il est un homme possédant multiples masques qu'il enfile selon les circonstances et l'interlocuteur. Il sait en changer rapidement comme garder le même autant de temps que nécessaire. C'est ainsi, la vie à la cour pour un vicomte, survivre. Aussi la manipulation est de mise et il faut apprendre à tisser sa toile pour ne pas être pris au piège et élaborer un stratagème. Certains diront de lui qu'il manque de jugement, de caractère et ne s'attache à rien. Lui n'y prête pas attention, car intérieurement, il pense. Simplement son but est de se faire bien voir, espérer pouvoir se faire une place de luxe, un nom, un titre... Il souhaite donc l’ascension, car n'oublions pas qu'il n''est après tout qu'un simple vicomte, comme le lui a rappelé quelqu'un qui a brisé ses rêves. S'il sait se montrer bon vivant, amusé aux festivités et joueur lors des parties de chasse Alexandre est pourtant quelqu'un d'assez cynique, sombre voire torturé. Il dit ne pas croire au bonheur même s'il recherche désespérément celui-ci, n'avoir aucun rêve même si au fond de lui, une chose lui fait profondément envie. Il sait jouir des plaisirs, s'enjouer lors de conversation plaisantes mais il plonge hélas très souvent dans ses obscures pensées et ressasse longuement le passé qu'il pense avoir gâché. Il est, disons, lunatique et de nature changeante, oscillant entre réjouissances et souffrances. Mais n'est-ce pas là la conséquence de ses actes ? Et, sa relation on ne peut plus étrange voire malsaine qu'il a avec la jeune Eloïse ne fait qu'entretenir son humeur vacillante et instable. Son physique, tout comme lui, est assez sombre. Ses cheveux sont châtain foncés, ses yeux bruns et sa carrure sobre. S'il est beau ? A vous de voir, après tout chacun a sa vision de la beauté. Son charisme mystérieux pourrait plaire, son visage assez sévère pourrait en repousser certains. Seule sa façon de parler et de s'y prendre avec son entourage a de l'importance et même s'il prend soin de lui, comme tout homme, il ne compte pas sur son corps pour séduire et faire la différence.


AU CŒUR DE L’HISTOIRE


    Notre Français très distingué est né à Paris mais a grandi non loin de Calais, dans une région française actuellement occupée par l’Angleterre. Son père est le Comte des Estrilles, estimé à la Cour de France, et, naturellement, Alexandre y est le bienvenu également. Quant à sa mère, elle est morte en le mettant au monde, et le jeune homme a acquis la conviction que son père lui en veut d’avoir « tué cet ange », son épouse adorée qu’il idolâtrait. Il connaît bien le Roi François, et, sans aller jusqu’à dire qu’il s’en est fait un ami intime, nous pouvons affirmer que les deux hommes s’entendent très bien. Il a fait son droit, avec pour intention de devenir avocat, puisque c’est son frère aîné qui devrait hériter du titre de noblesse de leur père. Néanmoins, ledit frère mourut à l’âge de vingt ans, après une chute de cheval, ce qui n’affecta qu’assez peu Alexandre, puisqu’il n’avait pour ainsi dire rien en commun avec son aîné, et que les rares fois où ils s’adressaient la parole, la conversation tournait assez vite à l’orage. Ceci étant dit, le voici désormais Vicomte des Estrilles, ce qui n’a rien pour lui déplaire, car le droit, en revanche, ne lui plaisait finalement qu’assez peu.
    Lorsqu’il était jeune, le domaine voisin au sien appartenait au Baron de Montmouth, qui se trouvait avoir une fille, la belle Eloïse, un peu plus jeune que lui-même. Ils sont très vite devenus camarades de jeu, gambadant ensemble dans les prairies environnants leurs demeures. Dans leurs jeux, il n’était pas question de Vicomte et de Baronne, mais au moins de Ducs et de Marquises : les deux petits s’imaginaient devenir des personnalités importantes, à la Cour de France comme à la Cour d’Angleterre. Et, autre caractéristique particulière de leurs élucubrations, ils se voyaient forcément mariés l’un à l’autre. Quel déchirement ce fut lorsqu’ils durent se séparer pour quelques années, le temps de parfaire leur éducation chacun de son côté ! Mademoiselle fut envoyée au Couvent, et notre Alexandre s’en alla faire son droit à Paris. Plusieurs années plus tard, ils se retrouvèrent à Calais fort grandis, fort cultivés. Eloïse très courtisée malgré son petit titre de Baronne, car en échange absolument ravissante, pleine de vie et de divers talents, mais aussi en apparence très modeste et très bien élevée. Alexandre est devenu fou de jalousie, voyant tous ces hommes bien nés tourner autour de son amie, et sa fureur atteint son paroxysme lorsque le père d’Eloïse lui expliqua qu’il était hors de question qu’il marie sa fille à un « simple Vicomte de son espèce ». Un soir, ivre de rage et passement alcoolisé, il fit irruption chez Eloïse et commit une faute que jamais il ne se pardonna, et pour laquelle il cherche encore aujourd’hui à se faire pardonner auprès d’elle…






ET PLUS SI AFFINITE


Eloïse du Mauroi
feat Emma Watson


Alexandre et Eloïse ont pour ainsi dire grandi ensemble. Leurs domaines étant voisins, ils ont passé leur enfance à jouer ensemble dans les près de leurs pères. Mais Eloïse devant aller au couvent quelques années pour parfaire son éducation, et Alexandre étant lui-même obligé de quitter Calais pour ses propres études, les deux amis se sont trouvés séparés durant cinq années. Quand Eloïse est sortie du couvent pour faire son entrée dans le monde, Alexandre, lui, avait presque fini ses études d’avocat. Il est tombé sous le charme de son amie dès qu’il l’a revue, mais la demoiselle était alors fort courtisée, et semblait demeurer de marbre face à ses propres avances. Et puis, le père d’Eloïse lui fit bien comprendre qu’il ne réservait pas sa fille à un simple Vicomte comme lui, mais au moins à un Comte ou à un Marquis. Alexandre en est devenu fou de jalousie, et, un jour qu’il avait trop bu, il a tout simplement « repris ses droits » (ou du moins supposait-il qu’il en avait) sur Eloïse. Curieusement, la jeune fille, après quelques mois de silence total, sembla de nouveau lui prêter son amitié, mais, quelquefois, elle lui dit avec un sourire dément qu’elle rêve sans cesse du jour où elle le tuera de ses propres mains… Alexandre se dit que, connaissant la jeune femme, il devrait peut-être la prendre au sérieux, mais, en attendant le jour fatal, il est très heureux d’être son ami le plus intime… Relation que la plupart des courtisans qualifieraient volontiers de malsaine.


Olympe Highwood
feat Lily Cole


Olympe ne le sait pas encore (car elle ne l’a pas encore rencontré, mais cela ne devrait pas tarder), mais elle trouvera bientôt chez le Vicomte un camarade à première vue très appréciable. Elle va très vite lui faire suffisamment confiance pour lui avouer qu’elle est homosexuelle et, surtout, qu’elle est tombée sous le charme d’une demoiselle à la Cour (Eloïse du Mauroi). Alexandre, très ouvert d’esprit, n’a pas idée de la juger là-dessus, et lui propose même son aide pour la séduire, ou du moins pour lui faire baisser sa garde. Comme Olympe ne connaît pas même le nom de ladite jeune femme, elle ne peut pas savoir que cette Eloïse dont lui parle parfois le Vicomte est la même que celle dont elle esquisse des portraits avec obsession. Olympe et Alexandre vont donc conclure un marché : le Vicomte fera semblant de courtiser Olympe pendant quelques temps, de sorte à laisser à celle-ci l’occasion de se rapprocher de la demoiselle sans que cette dernière ne se méfie. Parallèlement, Alexandre pensera rendre jalouse Eloïse en lui faisant croire qu’il courtise une autre jeune femme. Ils pensent ainsi arranger chacun ses affaires, dans ce petit jeu de rôle, mais les pauvres ne savent pas dans quoi ils vont s’embarquer ! Les deux nouveaux camarades vont donc décider de tendre un piège, sans le savoir, à la même personne, se lançant dans une sorte de triangle infernal d’amour, de jalousie, et de désir…


Maria E. Merryweather
feat Dakota Blue Richards


Alexandre intrigue beaucoup Maria. La demoiselle est très curieuse de savoir la chose qui semble tant tracasser cet homme. De naturel fouineuse, elle engendre tous les moyens qu'elle trouve pour le percer à jour... Cependant, l'homme semble être conscient de la fourberie de la demoiselle, c'est surement à cause de cette découverte que l'homme énigmatique fait son possible pour éviter Maria. Mais le pauvre s'y prend très mal... Pour l'éviter ? Absolument pas, non, il s'y prend mal pour que Maria cesse de tenter des choses afin de faire tomber sa muraille. Le fait qu'il l'évite attise encore plus la violente curiosité de la demoiselle qui crée de jours en jours des manigances toutes aussi étranges les unes que les autres. Mais quelqu'un d'autre semble aussi de la partie... Maria n'insupporte pas seulement le Vicomte, elle semble être dérangeante pour une demoiselle toute aussi énigmatique que Alexandre dont Maria ignore encore le nom...




DE L’AUTRE COTE DU MIROIR

    Nous aimerions en savoir plus sur le joueur qui se cache derrière ce charmant personnage de RP !

    Nous raconter pourquoi tu as choisi de jouer le rôle de ce personnage en particulier… Ça fait déjà un moment que je rôde car j'ai des vues sur lui... Pourquoi ? Parce que tout simplement j'adore son caractère, son histoire et ses liens, je ne sais pas trop quoi dire d'autre, j'ai juste flashé !

    Nous aimerions aussi que tu nous dises comment tu as découvert notre forum, ce que tu en penses à première vue, ainsi que ta fréquence moyenne de connexion Découvert tout simplement en surfant sur le net, je cherchais un forum médiéval mais pour une fois pas fantastique, j'en ai éliminé beaucoup et je suis tombé sur celui-là. Ayant adoré la série je me suis dis que c'était l'occasion de tenter le coup ! Sinon je pense souvent me connecter, je réponds généralement assez vite, sauf si imprévu auquel cas je préviens. (si je peux^^)

    Par ailleurs, tu dois impérativement placer ici Je suis émerveillée par le caractère absolument divin des membres du Staff! , pour pouvoir être validé.



Nous te rappelons que tu as une semaine pour écrire ta fiche de présentation, à partir de l’activation de ton compte ! Si tu penses avoir besoin d’un délai supplémentaire, tu peux contacter par MP l’un des membres du Staff pour lui expliquer ta situation.

Merci encore de ton inscription et bon courage pour ta présentation ! ^.^






Dernière édition par Alexandre Dulis le Jeu 10 Mai - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse du Mauroi


avatar

Messages : 909
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25

Otez votre Masque
Rang: Duc, paysan, lord, serviteur etc...
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: Alexandre Dulis.   Jeu 10 Mai - 23:10

Ohwwww ! *depuis le temps que j'attends ce jour*
Bienvenue, et merci (mille fois) de ton inscription ! :fraise:

J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous ! =)
Si tu as des questions, n'hésite pas à contacter l'un des membres du Staff.

Pour ta fiche, tu as le choix entre répondre à un Test-RP ou réécrire toute la fiche de ta propre plume.
Mais je vois que tu as fait un copier/coller donc je suppose que tu préfères faire un Test-RP ? Si c'est le cas, dis-le moi et je te donnerai ton sujet en éditant mon présent message.
En revanche, Alexandre a désormais un troisième et tout nouveau lien avec un scénario de membre, que je n'ai pas encore eu le temps d'ajouter à sa fiche, mais ce serait bien que tu en tiennes compte (voir ici).

Tu as fait un très bon choix de personnage, en tout cas ! :bril:
Bref, avant que je me mette à te demander en mariage, je vais m'arrêter là et te laisser continuer ta fiche ! ^.^'
Bon courage ! =)

EDIT : Et donc c'est parti pour le Test-RP ! =)
Tu as quatre jours pour répondre au Test-RP, c'est-à-dire jusqu'au 15 mai (si tu réponds dans la nuit du 15 au 16 c'est bon aussi puisque nous ne vérifions que le matin). Tu dois répondre au sujet en un minimum de 30 lignes et un maximum de 50 (le maximum est dépassable si tu le souhaites, mais il n'est pas utile de nous écrire un roman ^.^). Voici donc ton sujet :
Eloïse du Mauroi a écrit:
Ton personnage a passé une très mauvaise soirée. Il sort à l'instant de chez Eloïse, qui lui a gentiment fait comprendre que, passé 21h, il devenait indésirable. Demander pourquoi étant parfaitement inutile (autant faire la conversation à un mur), le voilà qui erre sans but dans les couloirs de Whitehall, traînant à sa suite sa mauvaise humeur et son éternel sentiment de dépit.

Tu décriras la soirée que ton personnage a passée auprès d'Eloïse, ainsi que ses pensées et ses actions après qu'il a été obligé de quitter son amie.

Si tu as des questions ou des demandes particulières à propos de ce sujet, n'hésite pas à m'envoyer un MP.

Bon courage !


Dernière édition par Eloïse du Mauroi le Jeu 10 Mai - 23:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-tudors-beginning.forumgratuit.org
Alexandre Dulis

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Alexandre Dulis.   Jeu 10 Mai - 23:18

Oh toutes mes excuses, je n'avais pas vu son lien avec la jeune Maria ! (Chouette encore un lien amusant ^^) C'est donc rajouté.

Sinon oui, j'aurais effectivement tendance à préférer un test RP.

Et merci bien, mais oui, on devrait attendre un peu avant de prévoir un mariage... :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse du Mauroi


avatar

Messages : 909
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25

Otez votre Masque
Rang: Duc, paysan, lord, serviteur etc...
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: Alexandre Dulis.   Jeu 10 Mai - 23:41

Non non, c'est de ma faute, puisque je n'ai pas encore ajouté le scénario de William à la liste définitive des PVs...

Et voilà j'ai édité mon précédent message ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-tudors-beginning.forumgratuit.org
Aaron Lawford

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 05/01/2012

Otez votre Masque
Rang: Maître d'armes.
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: Alexandre Dulis.   Ven 11 Mai - 16:54

Bienvenue !:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Wellington


avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 21
Localisation : Tu ne me vois donc pas?

Otez votre Masque
Rang: Charmante Duchesse
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: Alexandre Dulis.   Ven 11 Mai - 17:25

Owii un nouveau ! :coeur:

Très bon choix de personnage, Mister ! :)
Si tu as le moindre soucis, n'hésite pas à t'adresser à un membre du Staff.
Bonne chance pour ton Test RP, j'ai hâte de voir le résultat ♥️

_________________
Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-tudors-beginning.forumgratuit.org/
Alexandre Dulis

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Alexandre Dulis.   Sam 12 Mai - 4:36

Il fut convenu que ce soir là il dînerait avec Eloïse, chez elle. Chaque instant passé avec elle était une délicieuse torture pour le français rongé par les remords. Il avait donc hâte, parce qu'elle serait toute à lui pour la soirée, sans personne pour les déranger. Parfois, lorsqu'ils se voyaient, c'était comme si la baronne lui avait pardonné, comme s'il n'avait rien fait et que le terrible événement ne s'était jamais déroulé. D'autres fois en revanche elle lui faisait comprendre en un regard qu'un jour il le payerait de sa vie et qu'elle serait celle qui la lui ôterait. Et ce soir là, hélas, allait se dérouler de cette façon ci, dans une atmosphère extrêmement tendue. Il l'avait compris dès le départ car les salutations même furent échangées avec froideur. Elle lui avait adressé un vague sourire, nullement enchantée à l'idée de le voir et passer un moment en sa compagnie alors qu'Alexandre lui, avait trépigné d'impatience. C'était toujours la même chose, il contemplait en silence sa chère amie sans pouvoir penser à autre chose que ce qui avait plongé leur relation dans l'abîme. Si la flamme de son cœur ne brûlait que pour elle il restait pourtant sobre, ne lui adressait jamais de mot ou geste tendre et était même de temps à autre assez distant avec elle, voire irritant. Mais ce soir là elle faisait bien pire que lui, si seulement vous l'aviez vu ! Elle avait tenu ses couverts d'une telle façon qu'il avait bien cru qu'elle l'égorgerait dans la minute. Quant à la conversation, elle fut quasi inexistante. S'ils n'étaient pas tous les deux muets à se regarder dans le blanc des yeux alors qu'un silence de mort régnait, c'était de phrases futiles qu'était ponctué le repas. Tous deux étaient si cultivés, s'intéressaient à tellement de choses et pourtant, ce soir là seul le temps qui avait fait dehors avait été un sujet partagé. Elle avait pris les mots au pied de la lettre, elle l'avait invité à dîner, et ils n'avaient rien fait d'autre que partager un repas. Pour résumer le tête-à-tête tant attendu fut un véritable désastre. Et encore, s'il n'y avait eu que cela, il aurait pu essayer d'égayer un peu le reste de la soirée. Mais non, une fois qu'ils eurent fini de manger, Eloïse lui fit comprendre qu'il était temps pour lui de retourner dans ses appartements. Il n'était pourtant pas tard, ils avaient déjà veillé très tard de nombreuses fois. Il avait donc insisté, essayé de gagner quelques secondes de plus avec elle mais rien à faire, elle le voulait dehors. Il aurait voulu avoir ne serait-ce qu'une infime explication mais ses lèvres qu'il désirait d'ailleurs tant n’énoncèrent que des phrases d'adieu, sa présence était à dorénavant de trop, voilà tout. Elle le mit donc à la porte, ni plus ni moins et lui se retrouva alors seul, bien vite rejoint par sa mauvaise humeur et son ami de toujours, le désespoir. Oh oui il était énervé, car à chaque fois qu'il croyait faire des progrès avec son amie, tout s’effondrait d'un seul coup, sans qu'il ne sache pourquoi. C'était un interminable recommencement qui n'aboutissait jamais à rien d'autre qu'au regret éternel d'avoir commis la faute ultime. Cette relation l'épuisait de jour en jour, le rongeait de l'intérieur mais il ne vivait que pour l'entretenir, la voir évoluer. Il y laisserait sa peau, c'était certain puisqu’il y avait déjà perdu son âme. Alexandre longeait donc les murs des couloirs de Whitehall, il n'avait même plus le courage de saluer convenablement les quelques personnes qu'il croisait. Il regardait droit devant lui, la mine renfrognée, avançait à toute vitesse à l'aide d'enjambées agacées, errant dans la palais comme un fantôme qui ne trouvait pas le repos. Et il ne voyait que son visage imperturbable, qui lui sommait de s'en aller, à elle, Eloïse, Baronne de Montmouth, souveraine de ses humeurs, maîtresse de ses désirs et l'objet de son désarroi impérissable. Il songea que, c'était dans un état similaire qu'il se trouvait lorsqu'il avait cueillit de force la fleur de la jeune femme. Il avait été hors de lui, avait noyé son chagrin dans l'alcool puis avait commis ce qui changea à jamais leur relation en une bataille silencieuse. Le français rentra finalement chez lui avec fureur et s'enferma dans sa chambre, il n'en sortit qu'au petit matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse du Mauroi


avatar

Messages : 909
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25

Otez votre Masque
Rang: Duc, paysan, lord, serviteur etc...
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: Alexandre Dulis.   Sam 12 Mai - 9:07

Ton texte est vraiment super, j'ai beaucoup aimé le lire ! :bril:
J'ai l'impression que tu as très bien cerné le caractère ambigu d'Alexandre, ainsi que les enjeux de sa relation avec Eloïse.
C'est la raison pour laquelle j'ai le plaisir de te valider, en espérant que tu t'amuses bien parmi nous ! =)

Tu peux dès à présent te constituer une fiche de relation, faire des demandes diverses, participer au flood, et, surtout, commencer le RP ! :fraise:
Et personnellement, j'ai bien envie d'un petit topic avec toi, si cela te dit aussi ! =)

En attendant, je vais aller t'ajouter à ton groupe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-tudors-beginning.forumgratuit.org
Encoursdechangement


avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 04/08/2011
Localisation : Whitehall Palace

Otez votre Masque
Rang:
Roi&Gouvernement:
Religion&Dieu :

MessageSujet: Re: Alexandre Dulis.   Sam 12 Mai - 11:19

Bienvenu parmi nous ! :youhou:
Ton test Rp est, en effet, très bien écrit ! Félicitation ♥️
Sur ce, je te souhaite un bon jeu avec tous nos petits membres (a)... Bienvenu dans notre petite "famille" qui s'agrandie ^^
J'espère à très bientôt en Rp Wink
:bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandre Dulis.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Dulis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier Corruption: Alexandre/Latortue
» Bienvenue à Pierre-Alexandre ...
» Alexandre Tirésias, jeune Jedi gris
» ITW Alexandre Astier : un film Goldorak ?
» Alexandre Giroux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Beginning ::  :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: